Ce communiqué de presse a été diffusé le 12 mars 2024 aux médias québécois, aux membres de l’Assemblée nationale et à leurs équipes, aux organismes communautaires autonomes du domaine de la santé et des services sociaux et aux alliés de la Table.

 

Budget 2024 : Indignation chez les organismes communautaires autonomes du domaine de la santé et des services sociaux

Montréal, le 12 mars 2024. La Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles (Table) est scandalisée par le peu de considération qu’accorde le budget 2024 au financement des organismes communautaires du domaine de la santé et des services sociaux (OCASSS). En effet, le ministre des Finances n’ajoute que 39M$ pour les OCASSS et rien ne garantit que ce montant soit distribué sous la forme de subvention à la mission globale du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC), chapeauté par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

« 39M$, c’est très loin de répondre aux revendications de la campagne CA$$$H — Communautaire autonome en santé et services sociaux — Haussez le financement, laquelle estime qu’il faudrait 1,7G$ dès cette année pour assurer le plein accès de toute la population aux organismes qu’elle s’est donnés. Surtout si on considère qu’il aurait fallu 28M$ uniquement pour indexer les subventions selon l’Indice des coûts de fonctionnement du communautaire, c’est vraiment insuffisant », de dire Stéphanie Vallée, présidente de la Table.

Rappelons que même si les 39M$ annoncés aujourd’hui étaient intégrés au PSOC, cela ne bonifierait l’enveloppe que de 0.5%. « Dans le contexte où le ministre Girard a annoncé qu’il augmentait de 4.2% le budget en santé et services sociaux, il est clair que ce ne sont pas les OCASSS qui verront une différence. Le refus du gouvernement de subventionner suffisamment les OCASSS est incompréhensible », s’indigne Mercédez Roberge, coordonnatrice de la Table.

« Selon notre lecture, le montant ne s’adresse qu’à une partie des 3050 OCASSS, soit à ceux qui interviennent “auprès des jeunes et des personnes vulnérables”. De plus, il pourrait être distribué sous des formes qui menacent leur autonomie et leur pérennité. En supposant que la somme soit répartie également parmi tous les OCASSS, cela ne représenterait encore que 13,000$ par groupe en moyenne, alors qu’ils ont des besoins tellement plus grands. » d’affirmer Loc Cory, membre du comité de coordination de la campagne CA$$$H. Précisons que la subvention moyenne est actuellement de 181 038$ par année, alors que le besoin minimal de la moitié des groupes est de 797 895$.

« Le ministre des Finances laisse entendre qu’il versera 1,1G$ aux organismes communautaires. Or, le PSOC mission globale ne totalise actuellement que 788,4M$. Qu’en est-il de la différence, puisque ce financement est le seul qui vise à soutenir le fonctionnement quotidien des OCASSS? », conclut Stéphanie Vallée

Alors que le gouvernement n’a de cesse de souligner leur importance dans l’écosystème social québécois, il envoie le message contraire, autant aux personnes qui travaillent ou s’impliquent bénévolement dans les OCASSS qu’à l’ensemble de la population qui y trouve du support. Le budget 2024 démontre qu’ils doivent affirmer encore plus leurs besoins optimaux.

– 30 –

SOURCE

Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles (TRPOCB)

Pour informations et demandes d’entrevues : Mercédez Roberge, coordonnatrice, coordination@trpocb.org; 514-690-7826

À propos

Fondée en 1995, la Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles (TRPOCB) est formée de 44 regroupements nationaux, rejoignant plus de 3 000 groupes communautaires autonomes à travers le Québec. Ce sont, par exemple, des maisons de jeunes, des centres de femmes, des cuisines collectives, des maisons d’hébergement, des groupes d’entraide, des centres communautaires, des groupes qui luttent contre des injustices ayant des répercussions sur la santé. Ceux-ci représentent les ¾ des organismes communautaires autonomes du Québec et abordent la santé et les services sociaux sous différentes perspectives (femmes, jeunes, hébergement, famille, personnes handicapées, communautés ethnoculturelles, sécurité alimentaire, santé mentale, violence, périnatalité, toxicomanie, etc.).

La Table coordonne de plus la campagne CA$$$H (Communautaire autonome en santé et services sociaux – Haussez le financement). Lancée le 17 octobre 2017, cette campagne vise l’amélioration substantielle du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), au bénéfice de plus de 3 000 organismes communautaires autonomes subventionnés par le MSSS. Les revendications de la campagne CA$$$H sont :

  • L’indexation annuelle des subventions en fonction de l’Indice des coûts de fonctionnement du communautaire (ICFC) pour un taux de 3.6% en 2024;
  • L’atteinte de l’équité de financement et de traitement partout au Québec, notamment par l’application de seuils planchers communs, adaptés aux différents types d’OCASSS;
  • L’ajout de 1,7 milliard de dollars à l’enveloppe annuelle du PSOC (mission globale).

 

Pour plus d’informations :

trpocb.org   |  facebook.com/TableDesRegroupements    |   info@trpocb.org

trpocb.org/campagneCASSSH   |  facebook.com/campagneCASSSH    |  casssh@trpocb.org

514-844-1309 | 1 rue Sherbrooke Est, Montréal, QC, H2X 3V8